Amplificateur à Tubes.

Classe A Tube unique (single Ended)

(Connection triode)

(pseudo triode)

Tube final KT88 (6550) ou EL34

Driver = ECL82 (6BM8)

5 à 12-15 watts et + selon transfos et tubes utilisés.

Avril 2004.

sign01.gif Pour sauter l'étape des pseudo-triodes et aller vers les vraies triodes. Cliquez Ici.

sign01.gif Pour aller vers un ampli plus performant et meilleur. Cliquez Ici ! (Année 2007)

 ECL82+KT88-2.JPG

Il ne s'agit pas d'un ampli "haut de gamme" mais d'un montage utilisant des composants de récupération.

Toutefois (sauf ceux qui sont bien fournis) la plupart des réalisateurs devront se procurer les tubes et 2 transformateurs (transfos) de sortie.

Il faut donc compter une dépense approximative minimale, difficilement contournable, de 200-250 euros: deux transfos à 60 euros et 2 tubes à 30 euros plus les socles et une self de filtrage éventuellement (ce sont des prix moyens).

L'Alimentation:

Mariage de transfos:

Commencez donc par l'alimentation, c'est ce que j'ai fait.

Et si vous aimez "bidouiller" faites donc une alimentation séparée. Ainsi vous aurez tout loisir de fabriquer plusieurs amplis différents...

Faites là de façon à ce qu'elle soit compatible avec les dimensions de l'ampli futur (question d'esthétique).

Disons qu'il serait opportun que les 2 blocs semblent ne fait qu'un (éviter les "usines à gaz" ! ).

Il faut obtenir 350 volts alternatifs sous 0,3 ampères. Vous pouvez mettre en série les secondaires de plusieurs transfos, pourvu qu'ils soient en phase.

Interdiction d'utiliser des autotransformateurs!

Attention avec les Hautes Tensions

Danger de mort!

Exemple: Vous pouvez disposer d'un transfo 220-220V et d'un transfo 220-125. En série dans le bon sens vous aurez 345 volts alternatifs c'est gagné!

Le débit ne pourra, et ne devra, jamais être plus élevé que le plus faible débit en service continu. Pour être "à l'aise" tablez sur 0.3 ampère.

Exemple: le transfo 220-220 délivre 100 watts soit 0,45 A c'est bon. Le transfo (transformateur et non pas auto-transformateur) 220-125 délivre 30 watts soit 0,24A (240mA). Vous ne devrez en aucun cas consommer plus de 240 mA. Mais vous pourrez faire votre ampli en ne dépassant pas cette limite.

Pour le 6,3 volts vous trouverez toujours un transfo qui délivre 6 volts. Avec 6 volts alternatifs cela fonctionne quand même. Mais les ampères devront être au rendez-vous. Vous pouvez aussi, à partir d'un transfo 9 volts fabriquer du courant continu sous 6 volts sous 5 ampères.

Tout cela est une question de matériel de récup et d'imagination.

Pour la polarisation des grilles finales, même approche, un tout petit transformateur 220-110 convient très bien. 10 mA suffisent.

Les condensateurs:

Il vous suffira de "casser" des alimentations à découpage d'ordinateurs et de leurs moniteurs. Vous trouverez d'excellents condensateurs 100µF 400 volts.

Les bennes-poubelles sont remplies de ces alimentations et de ces moniteurs.

Les alimentations des téléviseurs contiennent aussi des condensateurs haute tension.

Vous trouverez aussi plein de condensateurs de filtrage pour les basses tensions.

Deux condensateurs identiques peuvent être mis en série pour supporter une tension plus forte. La capacité résultante est la moitié de la capacité nominale.

2 résistances de forte valeur équilibrent la tension. de 2 x 100 Kilohms à 2 x 1 mégohm.

Tous les composants de récupération doivent être testés!

La self de filtrage:

Elle n'existe pas dans les poubelles... On peut en trouver sur des téléviseurs à lampes des années 1960.. Si vous ne trouvez pas ce composant vous utiliserez une résistance de filtrage, mais c'est moins bon et la chute de tension est plus importante. Les condensateurs de filtrage devront avoir une capacité doublée et la tension efficace de sortie sera plus faible.

Je déconseille l'usage de résistances de filtrage dans les hautes tensions.

Mais quand on n'a pas ......On fait avec ce que l'on a. On peut toujours acheter.

Il va de soi, pour ceux qui veulent utiliser des pièces neuves, que toutes les pièces de ces amplis se trouvent dans le commerce spécialisé.

Précisions:

La valeur 300mA permet de disposer d'une marge de puissance.

200 mA suffisent. Il faut prévoir ces valeurs pour un services continu. Ceci voulant dire que les transfos ne doivent pas chauffer, même après des heures de service, ils doivent simplement être tièdes, jusqu'à 60-65°C.

Pour la valeur 6 ampère même principe.

La tension continue de 6,3 volts est des destinée aux drivers, prévoyez 2 ampères (en fait 1,4 ampère).

AMPLI-KT88-ALIM-PERPECTIVE.JPG
L'alimentation. Aucune pièce achetée, la self énorme MILLERIOUX de 10 henrys équipait un ampli de sonorisation. Elle peut supporter 500 mA!

Le transfo principal alimentait un téléviseur à tubes des années 60.

Le transfo secondaire alimentait une boite de relais. Il délivre 90 volts sous 15 mA, 20 volts et 60 volts sous 0,3 mA.

Les condensateurs chimiques en batterie à gauche équipaient un générateur BF à tubes.

AMPLIKT88-ALIM-VUE.JPG

L'alimentation (vue générale).

AMPLIKT88-ALIM-VUE2.JPG
Condensateurs chimiques en série.

 


 

Le DRIVER:

 Le tube ECL82, alias 6BM8 (triode + pentode de puissance) est excellent.

Lien en ce site sur ECL82 (6BM8)

C'est une "bonne à tout faire".

Pour un ampli triode il faut 2 étages d'amplification en triode ou un étage pentode.

Ceci afin d'obtenir sur la triode finale un "swing" énergique de l'ordre de 100 volts au minimum pour une entrée de signal sous 0,5 volts.

Le driver de chez SVETLANA.

Le site de SVETLANA, fabricant russe de tubes, sis à Saint Petersbourg, contient beaucoup de schémas et de documentation.

http://www.svetlana-tubes.com/

Le driver René CARIOU: (ma préférence)

J'ai repris avec quelques modifications mineures le schéma de René CARIOU.

René CARIOU met au point des amplis "haut de gamme". Par exemple avec des triodes 300b.

Voici le lien pour visiter son site (recommandé):

vous verrez de beaux amplis à tubes.

http://boutailh-tan.pagesperso-orange.fr/

originalité: René CARIOU utilise la pentode de l'ECL82 en pseudo triode alors que SVETLANA l'utilise normalement en pentode.

Cela permet une grande linéarité, une puissance relative, et une impédance basse pour driver la triode.

Il existe d'autres drivers avec ECL82 (6BM8) Exemples ci-dessous:

Ci-dessous un driver cathodyne.

Ci-dessous un driver utilisant une self de charge en lieu et place d'une résistance.

Cette self constitué avec un transfo de sortie push-pull dont les primaires sont en série (10.000 ohms).


 Le tube final:

EL34 ou 6550 ou KT88

Il pourra être des types suivants:

EL34 (le moins cher)

6550 (déjà plus puissant).

KT88 (encore plus puissant).

Mais ce schéma permet d'évoluer facilement vers une vraie triode, genre 811.

En revanche pour une 300b il faut revoir la tension filament, car la 300b est alimentée en 5 volts.

L'ampli construction:

Le schéma complet est en début de page.

Construction mécanique:

Cela se fait selon le goût et les aptitudes de chacun.

Il est indispensable de travailler un peu le bois et le métal (autrement vous faites faire par un ami).

J'utilise des cornières d'aluminium, que j'assemble avec des rivets pop.

Tout ce qui doit être démonté ne doit jamais être rivé mais vissé.

Il faut toujours fabriquer en prévoyant accessibilité et démontage.

La tôle d'aluminium et de cuivre peut être polie avec des produits spéciaux.

Une perceuse avec un disque en peau de mouton ou en tissus économise "l'huile de coude".

J'utilise du "rouge à polir" puis de la pâte à polir.

La finition doit toujours se faire à "l'huile de coude" !.

Le travail se fait en décrivant des cercles et tout grain dur qui viendrait s'insérer sous l'outil de polissage saboterait irrémédiablement le travail.

AMPLI-KT88-1-S.JPG

AMPLI-KT88-2-S.JPG

AMPLI-KT88BUILD1.JPG
Une cornière de laiton peut se polir, elle constitue alors une décoration dorée.

AMPLI-KT88-BUILD3.JPG

L'oscilloscope, le générateur BF ainsi que le lecteur de compact-disque sont des accessoires hautement recommandés pour ne pas dire indispensables

 

Toutes les masses partent d'un seul point et sont câblées en gros fil nu rigide de 1,5 mm2.

Il s'agit de fil électrique rigide dénudé.

AMPLI-KT88-DETAIL-INT2.JPG  Les 2 drivers avec ECL82.

Le fil d'alimentation en 6,3 volts alternatifs est torsadé, pour ne pas rayonner. Il passe loin des conducteurs de petits signaux, cela pour éviter tout ronflement par induction.

------------------------------------------------

Une résistance de 10 ohms (sans effet sur l'ampli) permet avec un voltmètre digital d'ajuster exactement le débit du tube final en jouant sur sa polarisation (dans mon cas elle est de l'ordre de -65 volts pour 75 mA dans la KT88).

Cette résistance facultative, n'est pas représentée dans le schéma général.

Vue de la résistance de test du courant anodique et de la résistance de 100 ohms qui relie anode et écran.

AMPLI-KT88-DRIVERS.JPG
Vue des drivers. Remarquez le gros fil de masse (très important dans ce genre de montages).

AMPLI-KT88-POTAR-FILAMENTS.JPG

Vue du potentiomètre, bobiné 220 ohms, d'équilibrage de la tension alternative de chauffage, pour éviter des ronflements.

Il n'est pas dans le schéma, mais il faut le placer.

AMPLI-KT88-PRESQUE-FINI.JPG
Essai avec le lecteur de compact disque.

AMPLI-KT88-TRAVAIL.JPG
Vue de l'établi encombré. A gauche en bas un polissoir monté sur perceuse.

PICT0462.JPG Polissoir.

AMPLIKT88-ALIM-VUE3.JPG
Les cordons d'alimentation doivent permettre de dépanner l'ampli en le retournant. Pensez à laisser du "mou".

Prévoyez une prise multiple pour faire la connection avec l'ampli. Les prises internes, des faisceaux filaires, de certaines machine à laver (6 broches plates sont parfaites), les prises internes d'alimentation des ordinateurs et autres appareils conviennent très bien.

Conservez précieusement ces connecteurs femelles et mâles.

PICT0459.JPG Pourquoi acheter cette connectique ? Il suffit de récupérer.

PICT0461.JPG PICT0456.JPG Prises d'alimentation de l'ampli..

PICT0463.JPG Pour faire les tests: 2 ampoules 230volts en série supportent 460 volts et permettent de tester l'alimentation en charge. Des résistances de puissance permettent de tester l'ampli et sa bande passante.

PICT0455.JPG Vue de l'arrière (interne).

Si vous le pouvez, concevez de manière à ce que votre ampli tienne debout dans toutes les positions, c'est plus facile quand on monte et quand on dépanne.

  1. Sur le côté.
  2. Sur le dessus (le poids des transfos de sortie fait l'équilibre).
  3. Sur le devant.
  4. Sur l'arrière.

 

AMPLI-KT88-TUBES.JPG
Vue des tubes ECL82 et KT88. Ils se réfléchissent contre la tôle d'alu poli. Le look est important. Il est de bon goût que les tubes soient visibles !

ECL82+KT88.JPG
ECL82 + KT88.


TUBE-KT88-DETAIL2.JPG KT88

Résultats: 

Les résultats sont bons. Avec de meilleurs transfos de sortie ils seraient sublimes.

En lampe unique (Single Ended) il faut bien cerner que la puissance est limitée.

En revanche la netteté et la définition sont au rendez-vous.

Un ampli de ce genre est destiné à une écoute personnelle (ou en couple ? si le couple est amoureux c'est encore meilleur!) en chambre ou en bureau.

Sa puissance est de l'ordre d'une dizaine de watts par canal (avec KT88) pour un signal d'entrée de 0,5 volts.

Que reste-t'il à faire ?

Peindre ou garnir la caisse.


mercredi 7 avril 2004


Et maintenant ?

Sacrifions au snobisme !!!

L'étape suivante consiste à construire un ampli avec des vraies triodes 300b.

16 avril 2004.

J'ai reçu une paire de 300b, marque SVETLANA (prix moyen) commandées chez HALFIN (Belgique).

Coût total: 201,44 euros (port et TVA inclus).

Donc 1309.36 FF.

 

sign01.gif Embarquement vers les vraies triodes. Cliquez Ici.

sign01.gif Pour aller vers un ampli plus performant et meilleur. Cliquez Ici ! (année 2007)


FIN.